Contrairement à une démission, une rupture conventionnelle est une façon de mettre fin à un CDI tout en bénéficiant de certains privilèges et indemnités. La rupture conventionnelle peut être demandée par l’employé ou l’employeur mais venant de l’employé, il est difficile de convaincre l’autre côté d’y consentir.

Dans cet article, nous allons vous présenter les différents avantages d’une rupture conventionnelle et comment en bénéficier.

Les avantages d’une rupture conventionnelle

La rupture conventionnelle d’un contrat permet à l’employé d’acquérir plusieurs droits et privilèges, parmi eux :

  • L’indemnité assurée par l’employeur : elle est obtenue par la moyenne des salaires des 12 ou 3 derniers mois. L’employé peut faire le choix de la période qui tiendra compte du montant le plus avantageux.
  • Les allocations chômages : un employé qui met fin à son contrat avec une rupture conventionnelle, pourra bénéficier des allocations chômages données par le Pôle emploi, ce qui n’est pas le cas quand l’employé démissionne.
  • La possibilité de bénéficier du montant des plans épargne entreprise.
  • En plus, il existe plusieurs indemnités supplémentaires comme l’indemnité de compensation de préavis, l’indemnité supra-légale, etc. Que vous pourrez obtenir en négociant avec votre employant.

Comment bien négocier une rupture conventionnelle ?

Si vous êtes sur le point de quitter votre emploi mais que vous voulez bénéficier d’une rupture conventionnelle, alors c’est totalement possible. Beaucoup d’employés ont déjà réussi. Il faut juste bien mener la procédure en suivant certaines techniques que voici :

  • Adressez-vous à un responsable avec qui vous êtes le plus proche : si vous êtes sûr de votre décision de quitter votre poste actuel, et que vous voulez faire part de votre décision à vos responsables, adressez-vous à celui qui a le plus confiance en vous et qui vous connait le mieux. Que ce soit votre manager ou responsable, ce point pourra jouer en votre faveur et vous donnera plus de chances d’obtenir une rupture conventionnelle.
  • Préparez des arguments convaincants lors de l’entretien : lors de l’entretien, vous devez être confiant et sûr de votre décision. Donnez à votre responsable des arguments convaincants sur les bénéfices de votre départ pour l’entreprise, surtout si votre salaire est très grand. Vous pouvez désigner des personnes capables de vous remplacer et même devenir plus bénéfiques que vous. Et si votre employant refuse, insistez et renouvelez votre demande à chaque fois. L’entreprise ne peut vous retenir assez longtemps et finira par céder à vos demandes.

Si, par contre, l’initiative de rupture est venue de votre entreprise alors vous pouvez également profiter pour bénéficier d’une indemnité supérieure à la minimale ainsi que les indemnités supplémentaires, profitez également pour revendiquer tous les papiers justificatifs comme une attestation de travail.

Egalement sur le site :